You are currently viewing Le taux d’usure sera finalement révisé tous les mois

Le taux d’usure sera finalement révisé tous les mois

Dans son effort pour ouvrir un plus grand accès au crédit, la Banque de France a proposé un nouvel ajustement technique dans la façon dont elle calcule les taux d’usure, qui sont utilisés comme limites maximales de prêt sur les biens immobiliers. Ces changements signifient qu’au lieu d’être recalculés une fois par trimestre, ces plafonds de taux d’usure seront désormais ajustés mensuellement.

Révision du taux d’usure : 1 mois, c’est plus juste !

Cette décision fait suite à la réunion de la semaine dernière entre les représentants des deux organismes et les parties prenantes du secteur qui avaient fait pression pour ce changement en raison des conditions actuelles du marché rendant même les prêts à taux plafonnés difficiles pour de nombreux acheteurs.

Le but : Favoriser le marché de l’immobilier

Les taux d’intérêt ont augmenté en Europe en raison de la hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne. Cela a poussé de nombreuses banques à se rapprocher du plafond légal du taux d’usure et les a amenées à rejeter certaines demandes de crédit par crainte de dépasser ce seuil. Heureusement, un effort est fait par la Banque de France pour permettre une plus grande souplesse dans les conditions de prêt, en calculant des moyennes trimestrielles à partir des taux d’intérêt fixés par les banques sur trois mois, auxquels on ajoute un tiers supplémentaire, ce qui permet de relever le plafond sans le dépasser légalement.

A lire aussi : Qu’est-ce que le taux d’usure ?

combien de fois par an la Banque de France révise-t-elle les taux d'usure

À partir du 1er février, les taux d’usure seront calculés mensuellement et non plus trimestriellement afin de garantir une augmentation régulière et graduelle. Ce changement dans l’évaluation des taux prend fin le 1er juillet.